24 juin 2012

Pardonne-moi !

 

 

Pardonne-moi

 

Lorsque tu apparais dans ma ligne de mire,
je dévoile un visage absent ou détaché
M’efforçant à couper ce lien, à le détruire.
Il se peut que, déjà, je cherche à t’oublier

A ton repas d’adieu, je serai éloignée.
J’irai plutôt pleurer à l’abri des cancans,
A l’abri des regards aux pupilles renfrognées
Qui voient le mal partout, des éclairs, foudroyant.

Tu devines pourtant, la douleur qui m’habite.
Cependant, tu agis avec flegme et sang-froid.
Ce calme surprenant, résolument, m'irrite.
Je marmonne des mots... insulte avec effroi.

Hier, j’ai dit « je t’aime » et demain ? Le contraire…
Bravo, tu as gagné ! La raison est vainqueur.
Si aimer est honteux, j'exprime ma colère !
Pardonne ma folie… En lambeaux est mon cœur.

 

Sophie Conord

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Photographie libre de droit

  

Posté par Sophie Conord à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juin 2012

Mon ciel

*

Mon ciel s’est assombri à midi claironnant.

Je voudrais arrêter les aiguilles du temps

Ou casser la machine au rythme persistant.

Son tic-tac oppressant abîme mes tympans.

 

Ce ciel était si beau, si parfaitement bleu !

Le fixer m’enchantait car j’y voyais tes yeux.

Je pensais que demain resterait merveilleux

Avec pour seule envie, une existence à deux.

 

Je me sentais si belle à tes côtés, mon cœur !

T’approcher, te sourire était mon vrai bonheur.

Du matin jusqu’au soir, tu étais ma demeure.

J’ai tellement voulu t’aimer avec ardeur.

 

Je croyais fermement que tu m’aimais aussi.

Mais tu vas partir loin, très loin de moi, d’ici.

J’ai mal à en mourir. En enfer me voici !

Mon triste lendemain sera sans facétie.

 

Mon ciel s’est assombri à midi claironnant.

Je voudrais arrêter les aiguilles du temps

Ou casser la machine au rythme persistant.

Son tic-tac oppressant abîme mes tympans.

*

Sophie Conord

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Gif libre de droit

 

Posté par Sophie Conord à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2012

Le verbe Aimer

 

*

Sur la plage ensoleillée,

L'océan parait plus houleux,

L’écume plus blanche que jamais,

Les nuages plus volumineux,

Dessinant des cœurs enlacés.

Hurlant, à tire-d'aile,

Le goéland fait des looping dans le ciel.

L’azur est plus bleu, d’un bleu cobalt,

La couleur des roses plus vive

Aux fragrances plus capiteuses.

 

 Que se passe-t-il dans l’air ?

Les signes sont-ils plus visibles ?

Moi-même, suis-je transfigurée ?

 

 Mes yeux brillent de mille feux ;

Des étoiles y dansent avec frénésie.

Mes lèvres sont plus gourmandes,

A la vue des tiennes plus charnues.

Mon visage est plus radieux,

Le battement de mon cœur plus rapide,

Dès que tu es dans les parages.

Mes jours espèrent le meilleur ;

Mon sommeil est plus songeur.

Mes doigts sont plus fébriles,

Mes jambes plus vacillantes,

Mes entrailles plus douloureuses.

 

 Que se passe-t-il dans l'air ?

Les signes sont-ils plus visibles ?

Toi-même, es-tu transfiguré ?

 

 Ton regard est plus limpide ;

J'y lis de jolies pensées.

Ton sourire est plus éclatant,

Ton allure de plus en plus belle,

Ta voix plus chaleureuse,

Ton aura, où j'aimerais me perdre,

Plus accessible.

Tes pupilles sont décuplées,

Tes mains plus ouvertes,

Tes messages plus précis.

 

 Sommes-nous en train

De conjuguer le verbe Aimer,

Je t’aime, tu m’aimes, on s’aime…

*

Sophie Conord

 

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Photgraphie libre de droit

 

Posté par Sophie Conord à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2012

Le point de mire

*

Je ne peux détourner mes yeux, mon attention,
De cette créature aux traits ensorcelants.
Elle séduit mon oeil ; elle est mon addiction,
Mon opium délicieux, mes nuits, étourdissant.

Je la suis du regard avec délectation.
Son charme m'envahit aveuglant mes pensées.
Le monde environnant se perd dans l'inaction.
Gommé par mon esprit, il s'enfuit, agacé.

Le jour, la nuit, partout elle s'impose à moi.
Je ne peux l'éviter ; elle est mon point de mire.
Ce but tant recherché me plongeant dans l'émoi,
Je l'espère, le veux... le combler de plaisirs !

Le désir monte encore et encore, cupide.
Ce point, si attrayant, enchevêtre sa route
Trop courir peut lasser, même cet intrépide !
Alors, fruit attendu, la tempête, redoute.

*

Sophie Conord

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Copyright : UTKL4C4 

Gif libre de droit

Posté par Sophie Conord à 03:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2011

Regrets

*

Nous nous sommes quittés avec si peu de mots.
Mais je le pressentais... intuition féminine...
N'as-tu pas deviné mon émoi ou mes maux ?
De jour en jour, tes yeux ont provoqué ma ruine...

Je ne peux oublier ton sourire et ta voix
Dont j'aimais la chaleur à l'appel de Sophie,
Ce prénom embelli grâce à... je ne sais quoi !
Le temps s'est suspendu ; je revis  la magie...

*

J'ai lu dans ton regard un immense chagrin,
Mêlant regrets et peur... la faille démasquée ?
Puis-je, sans me tromper, espérer qu'un matin,
Tu me fasses la cour... déclaration rêvée !

*

Je sais que l'interdit est un frein persuasif,
Mais si tu le voulais... je répondrais présente !
Amoureuse,  je suis...  un délicieux motif
Qui m'autorise ici une lettre galante.

*

Sophie Conord

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Copyright : UTKL3B7

Photographie libre de droit

 

Posté par Sophie Conord à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2011

Ma déchirure

*

Bientôt, lorsque le temps de la séparation
Sonnera, cessera mon approche amoureuse...
Et je sonderai Dieu avec irritation !
Encore quelques jours à jouer la "fugueuse",

*

Mais déjà, la douleur de te perdre m'étreint.
Ton départ imminent m'accable de tristesse
Et Cupidon s'en fout... Incroyable vilain !
J'aimerais t'avouer, là, ma secrète ivresse,

*

Depuis que ton regard s'est noyé dans le mien,
T'embrasser, t'effleurer, t'aimer sans retenue.
Des plaisirs défendus... Ton alliance te tient.
Demain, tu vas partir me laissant dépourvue.

*

A quoi bon espérer un signe, un mot de toi ?
Que de divagations puisque je suis trop vieille.
Lucide il faut rester, car l'âge fait sa loi !
Ma déchirure hélas..." Je prends de la bouteille."

*

Sophie Conord

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Copyright :  UTKL4B7

Photographie libre de droit

 

Posté par Sophie Conord à 17:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mars 2010

Toi le poète (un sonnet)

 

Ton encre à l'infini coulera dans mes veines
Pour rassasier ma soif de justice et d'amour.
De ta plume légère et dure tour à tour
Traçant la vérité, nourris-moi d’humeurs saines !


Tes vers poignants ridant mon visage de peine
Graveront en mon coeur, ta douleur pour toujours.
En suivant tes récits, tes pas de troubadour,
Je m'imagine un temps, être ta souveraine.


Succombant à ton art d'une extrême beauté,
Poète tant aimé ne cesse de conter
Et si tu le veux bien, je deviendrai ta lyre.


Admirant ton talent, pour muse, choisis-moi !
Consumant mes instants suspendus à te lire,
Je dévore tes mots et m’en réjouis ma foi.

 

Sophie Conord 

 

Copyright 2008-2017 © Sophie Conord - Tous droits réservés 

Copyright :  UTKL3B5 

Photographie libre de droit

Posté par Sophie Conord à 17:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
19 septembre 2008

Déclaration d'amour

*

Pour toi à profusion , des mots d'amour j'ai dits
De mes yeux suspendus, je guettais ta présence
Le reste, à ton prénom, n'avait plus d' importance
J'aurais bravé sans peur, tabous et interdits ...

*

Sophie Conord

Copyright 2008-2012 © Sophie Conord - Tous droits réservés

Posté par Sophie Conord à 12:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 juillet 2008

Un bouquet de coeurs

 

Tel un bouquet de fleurs de toutes les couleurs,
Je veux t'offrir mon cœur au parfum du bonheur :
Ton satin de velours, soignera ma fleurette
Ton côté sibyllin, scrutera ma violette
Mon oeillet aguicheur prouvera son ardeur
Mon rosier épineux te piquera le cœur
Tes chagrins et douleurs, adouciront mes feuilles
Accroître notre amour, fera mon chèvrefeuille
Mon tendre bégonia fixera tes beaux yeux
Mon bourgeon touchera ton corps doux et soyeux
L’éclat du bouton d’or rayonnera ton âme
Le langage des fleurs déclarera ma flamme
Ma colchique des prés bannira tes tourments
La pureté du lys sera ton firmament.

 

Sophie Conord

Copyright 2008-2012 © Sophie Conord - Tous droits réservés

 

Gifs libres de droit

Posté par Sophie Conord à 02:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 juillet 2008

Ta plume me plaît

 

Ô poète...

Ta plume romantique me plaît ...

Lorsque sa pointe crisse des vers à pleurer
L'écho de sa souffrance tinte dans mon coeur
Les gouttes de son sang se noient sur le papier
Et l'encre de mes yeux se mêle à sa douleur .

Ô poète ... tu me plais ... !

Sophie Conord

Copyright 2008-2012 © Sophie Conord - Tous droits réservés 

Gifs libres de droit

 

Posté par Sophie Conord à 01:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]