la-reserve-naturelle-darjuzanx-un-paradis-pour-les-oiseaux-migrateurs

 

 Le renouveau

 

 Voici  un nouveau jour , une nouvelle chance,

Annonçant, je l'espère, une magnificence.

Endormie à moitié, je vise l'idéal,

Pour embellir mon âme et atteindre le Graal.

 

Le regard inondé, à la vue embuée,

Epie un futur sens, à travers les nuées.

En quête de bonheur ou d'un gain à venir,

Les souhaits accomplis le feront resplendir.

 

Dans la clarté du jour, des rayons, la brillance,

Forcent l'admiration et perçent l'innocence. 

La toile nuageuse, au blanchâtre dessin,

Vire au parme, au saumon : magnifique dessein !

 

Des oiseaux à foison quittent le territoire.

En ordre de bataille, ils effleurent les squares.

Leur exténuant vol, vers des pays lointains, 

Finira leur périple en ailes de satin.

 

Mon triste quotidien ambitionne l'osmose.

Face à cette attraction, au spectacle grandiose

Mes  instincts les plus noirs mourront certainement.

Avec sérénité, cesse le larmoiement.

 

 Sophie Conord©2018